3 questions à Kay Meseberg, responsable VR/360 à ARTE

Quels enjeux stratégiques pour la vidéo 360° et la VR chez ARTE ?

En préambule aux Cross Video Days 2016 qui mettent cette année l’accent sur la VR et la stratégie des diffuseurs, nous avons voulu en savoir plus sur les enjeux qu’elle représente pour la chaîne franco-allemande.

ARTE est présent sur le transmedia depuis une dizaine d’années. Ce qui est en train de se passer sur la VR et la vidéo 360° annonce-t-il une évolution en matière de contenus et d’expérience pour le spectateur ?

Le transmedia a joué un rôle très important, mettant l’accent sur l’innovation dans le média. Il a permis de réfléchir à la non-linéarité par exemple, avec l’émergence de plateformes comme YouTube ou Netflix, et d’envisager de nouvelles façons de raconter des histoires. ARTE a connu de nombreuses expériences à succès en travaillant l’innovation. L’émergence de nouveaux formats numériques en TV, comme l’ATSC,  permet d’intégrer de l’interactivité dans les programmes, faisant écho à ce que l’on a pu faire dans des formats web comme le webdocumentaire ou d’autres projets transmedia depuis 10 ans. Cette standardisation va faire rentrer l’expérience de la télévision dans une nouvelle ère. Le transmedia aura mis longtemps avant de réussir à faire émerger des standards pour le storytelling. Avec le 360° et la réalité virtuelle, l’une des clés principales va être de s’accorder sur des standards pour raconter des histoires.

La VR et la vidéo 360° sont-ils de nouveaux champs de développement pour la télévision ?

Je ne crois pas que l’on soit sur un terrain vierge. Cela fait des années que l’on réfléchit à la réalité virtuelle et à l’immersion. Si l’on pense à la notion de présence pour les spectateurs, le cinéma sait déjà comment les emmener dans des univers narratifs forts. Pour nous, l’innovation doit servir l’expérience. Il est important de privilégier l’histoire, son but, la technologie n’étant qu’un véhicule pour la raconter suivant des vecteurs différents, comme le mobile, le web, la TV connectée, et désormais les casques de réalité virtuelle.

Docu, fiction, événements culturels ont toujours été dans votre ADN. Finalement, ce ne sont que les outils qui changent ?

L’innovation est profondément ancrée dans l’ADN d’ARTE, notamment avec le développement de contenus interactifs comme les documentaires enrichis et les jeux. La réalité virtuelle est à la croisée de ces narrations, entre l’interactivité native du jeu et les narrations plus traditionnelles, comme le cinéma, ou le documentaire. L’idée, pour ARTE 360, est de créer un miroir pour les programmes linéaires de la chaîne. La fiction, les documentaires, les événements culturels, le spectacle vivant, mais aussi l’actualité et le journalisme. Nous avons toujours embrassé la technologie au cœur de la chaîne, afin de montrer que nos programmes sont capables de se décliner sous d’autres formats, comme le 360° ou la VR.

Kay Meseberg interviendra lors d’une table ronde consacrée au Storytelling en Réalité Virtuelle et 360° le 8 juin à 14h30 dans le cadre des Cross Video Days 2016.

Application ARTE 360 : iOS / Android
Chaîne YouTube d’ARTE 360
Kay Meseberg sur Twitter

Categories
Entretiens
0 Comment

Comment / Commenter

*

*

RELATED

Newsletter

We are building a community of people interested in immersive stories & experiences.
Sign up below to stay updated on the best narrative VR.

You have successfully subscribed. Please check your inbox and confirm subscription.

Newsletter

Intéressé(e) par les contenus et expériences immersifs ? Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir notre sélection d'articles et de contenus [Anglais].

Un e-mail de validation a été envoyé à l'adresse e-mail indiquée. Veuillez cliquer sur le lien qu'il contient afin de confirmer votre abonnement.